Le bois, le feuillage et les peaux d’animaux furent les premiers constituants de l’architecture naissante des pays tempérés. Pour les régions du globe où la végétation est rare, ainsi pour la plupart des rivages méditerranéens, ce fut l’argile qui fut le matériau le plus utilisé. Il est intéressant de retrouver ensuite l’argile et le bois associés, dans une architecture plus mûre, constituant les structures dites à maison à pans de bois.

Les premières cités découvertes dans l’ancienne Mésopotamie étaient construites en terre crue, avant même l’invention de l’écriture. Malheureusement ce matériau se dégrade plus rapidement que la pierre, et il existe donc peu de vestiges aussi marquants que les pyramides d’Égypte. Ainsi le Moyen-Orient et l’Asie centrale comptent de nombreux sites exceptionnels tels que Tchoga Zanbil (Iran), Mari (Syrie), Shibam (Yémen) ou Merv (Turkménistan).

Beaucoup de techniques utilisées dans les temps anciens se retrouvent encore pratiquées en France au XVIIIe siècle et jusqu’à nos jours: Le torchis, la bauge, le pisé, les briques en terre crue (adobe).